11 Kg cette année, je dis bien 11 et pourtant hier il m'a annoncé qu'il y en avait encore sur les cognassiers vu que pour le moment la douceur est toujours à nos fenêtres, 10 décembre et juste un pull dans la journée, je sais qu'on va le payer mais pour le moment j'apprécie.

Pour faire quelques petits "saquettes" à offrir je crois que je vais faire un tour de plus.

Cette année donc douceur mais humidité, donc j'ai fait le séchage rapide au séchoir alimentaire, les autres années c'était séchage naturelle en tournant et retournant régulièrement, on ne peux pas toujours faire comme on veut !! C'est pour cela que cette année 'j'en suis à 11 kg depuis octobre.

P1100800v2

 

Ingrédients:

coings

le même poids en sucre semoule que de coings

1 gousse de vanille par kilo de coings

1 bouchon de rhum par kilo de coings

 

 

A l'aide d'une brosse douce frottez vos coings en  les lavant.

Les mettre dans une cocotte et compléter d'eau jusqu'au dessus du niveau de vos fruits.

Cuire vos coings jusqu'à ce qu'ils soient tendre.( environ 1h00)

Laisser refroidir à chaleur ambiante et mettre au frais pendant 24h00 ( c'est cette préparation qui vous servira à faire la gelée.)

Après la macération, récupérer vos coings dans une passoire, détailler les  en gardant la peau (si certain ont  la peau a certain endroit tachée, ôter le morceau noirci).

Peser  la chair + peau, peser la même quantité de sucre réserver.

Mixer les coings (si il reste quelques petits morceaux, ce n'est pas important on mixera une fois de plus en fin de cuisson.

Inciser vos gousses de vanille, recouper les graines et mettre dans la purée de coings ainsi que le rhum. Garder les gousses sans graines, les conserver dans leur tube verre pour les faire infuser pour une autre recette ou profiter pour faire du sucre vanille.

Faire chauffer à feu doux dans la cocotte. Quand  c'est chaud ajouter le sucre et bien remuer pour le dissoudre. 

Remettre à cuire à feu vif au début et quand ça "bloblotte", baisser le feu (moyen plaque induction 800) prendre un cuillère en bois et commencer à remuer sans s'arrêter. Quand la pâte commence à se décoller du bord de la cocotte faire le test de la cuillère en bois.

P1100792v2

Descendre la température à 200 (plaque induction) et mettre la cuillère droite dans la pâte. Si votre cuillère tient 10 à 15 secondes droite dans votre cocotte, votre pâte à la bonne cuisson.

P1100791v2

Quand je vous dis de descendre votre plaque à 200 c'est pour que la cuillère ne tombe pas a cause de bloblotage, cela fausserai la cuisson.

Avant de verser sur plaque four couverte d'un papier cuisson, mixer à nouveau.

Là commence le séchage, certains préconisent 15 jours, moi je fais avec le temps, vivant au bord de mer le temps humide parfois me joue des tours. Alors au bout de 3 jours, je démoule ma pâte pour la première fois et  je la tourne sur un papier cuisson. Je saupoudre de sucre l'autre face, tous les jours je la tourne et laisse toujours à couvert d'un papier cuisson (insectes et poussière). Ensuite c'est a vous de voir mais il faut que le dessus soit bien sec, tendre.  C'est là que vous découperez votre pâte de coing.

Cette année donc vu que l'humidité est continuelle j'ai choisi le séchage au séchoir.

Après avoir placer ma pâte au réfrigérateur pendant 4 jours couverte d'une autre feuille de papier cuisson dans sa plaque, je l'ai retourner. J'ai ôter la 1ère feuille qui se retrouve du coup dessus et encore un passage au réfrigérateur pour 4 jours recouverte d'une autre feuille de papier cuisson neuve.

P1100795v2

La pâte a bien commencer à sécher, la je la découpe en gros morceaux.

Placer vos morceaux de pâte de coings sur les grilles du séchoir, et allumer toutes les nuits, 4 nuits à la file (minimum 10h00). Éteindre le jour et laisser sécher naturellement.

Ala fin de séchage, mettre vos pâtes de coings dans un grand bac, saupoudrer généreusement de sucre et les mélanger avec les mains pour les enrober de sucre. Ôter le supplément de sucre.

Je vous donne toutes ces indications pour le séchage car tout le monde ne possède pas les même moules  la pâte n'a pas la même épaisseur.

En faite c'est à vous au toucher et au goûter de voir si votre pâte est sèche. il faut qu'elle soit ferme à l'extérieur et tendre à l'intérieur. N'hésiter donc pas à donner de votre personne.

Conserver dans une boite hermétique en verre de préférence.