P1100952V2

Ici encore un bon plan de plants, la Chayote. Ce fruit légume est depuis peu dans certains étals de nos primeurs.
J’ai décidé cette année de faire mes plantations tellement bêtement que je dois vous le dire. La grippe nous est tombée dessus comme la misère sur les pauvres et j’avais acheté 2 de ces cucurbitacées pour changer certains de mes desserts, car la Chayotte aime bien le gingembre et le sucre comme nous.
J’avais donc laisser ces 2 spécimens dans un tian (plat en terre cuite) à chaleur ambiante (+ de 20°) exposaient aux beaux rayons de soleil du Midi. La grippe s’en est allée et moi je découvre que mes Chayottes avaient germé .............. Belle surprise car avec le temps passé dans le tian, je ne les trouvais plus très “envie de les cuisiner”. Elles avaient perdu leur beau vert et je n’avais pas envie de les mettre à la poubelle non plus, car le prix fait quand même réfléchir.
Je fais des recherches et je vois que je vais pouvoir amortir mon achat. Je vais les planter. Après 2 semaines de germination à l’air libre (test personnel) , sans rien, ni eau, ni autre chose, je décide de les mettre dans un fond d’eau de peur qu’elles ne se fanent, avant de les planter. Vu que le temps est plus clément dans le midi je risque de les mettre en terre a l’extérieur dans peu de temps, mais avant ça je les mettrais en pots dans la maison.
Tout ça pour vous dire que ces plants si je m’en occupe bien ont une espérance de vie de 6 à 8 ans et que si je les bichonne bien, que je trouve l’endroit idéal je ferai de belles récoltes car comme tous cucurbitacées les fruits-légumes seront à profusion. Tout se consomme , de la tige, en passant par les feuilles tendres, le fruits et même les racines.
Comme je suis un peu castagneuse je vous site WIKIPEDIA:
Les fruits s'accommodent de la même manière que les courgettes, on les prépare aussi en daube ou en gratin (christophines farcies). On peut aussi les servir en salade, à partir de jeunes fruits, crus ou refroidis après une légère cuisson, et râpés. Ils font aussi d'excellentes soupes, crèmes et veloutés. A la Réunion, le chouchou ou chayote était autrefois consommé essentiellement en crudité ou en gratin.
Il existe aussi des préparations sucrées à base de chayote, ainsi des compotes, des confitures, ou le « gâteau chouchou » à la Réunion.
Les jeunes pousses tendres, appelées « brèdes chouchou » à la Réunion et à l'île Maurice, peuvent se préparer sautées à la poêle comme des haricots verts dont elles rappellent le goût. Ces jeunes pousses avec des feuilles fraiches sont également consommées comme brède à Madagascar.
La racine de la chayotte ,"la chinte" peut être détaillée en bâtonnets et préparée comme des frites. D'apparence rustique, il a cependant une texture agréable. 
En Colombie, il est généralement utilisé comme un quelconque tubercule, remplaçant ainsi la patate.
Il lui est attribué des propriétés amaigrissantes et de régénération des cellules.
La pulpe crue du fruit, astringente, utilisée en masque était réputée effacer les taches sur le visage. Mais tout cela on le verra avec le temps..................... J’ai l’impression que je repousse de plus en plus mes limites de voyages culinaires.....
Alors à vos pelles et vos rabassiers !!